Cure de Primobolan : Effets, avis et alternative légale


Stéroïde anabolisant, le Primobolan est populaire chez les culturistes et les personnes faisant de la musculation. Il permet de gagner en endurance, en puissance et en muscles. Cependant, il est pointé du doigt pour ses effets secondaires sur la santé, mais contrairement aux autres stéroïdes, il est moins risqué. En France, les stéroïdes sont interdits pour un sport équitable et pour leurs effets dangereux.

Une alternative légale et sans dangers au Primobolan (Methenolone)

Si vous souhaitez prendre du muscle sans passer par les stéroïdes, achetez Anvarol. C’est un complément alimentaire à base d’ingrédients naturels qui améliore les résultats en musculation. Il permet :


  • D’activer la fonte de graisse,

  • De maintenir le développement des muscles

  • De favoriser la production d’énergie.

Sommaire Primobolan

À quoi sert le Primobolan, aussi appelé Methenolone ?

C’était dans les années 60 que la méténolone a été créée afin de soigner les enfants victimes de sévères pertes de poids ou d’ostéoporose. Elle est aussi employée pour soigner les pathologies musculaires.

Actuellement, c’est un anabolisant sous forme orale (acétate) attaché à un ester, et son nom commercial est le Primobolan qui est aussi disponible en version injectable (énanthate). C’est devenu le stéroïde les plus utilisés pour avoir des gains musculaires de qualité tout en minimisant les effets indésirables.

Le Primobolan ou la méténolone est un stéroïde anabolisant à action longue utilisé pour la croissance musculaire. Ce stéroïde doux et assez léger permet aux personnes pratiquant de la musculation une amélioration de leur capacité à prendre de la masse musculaire de qualité durablement.

Il est donc utilisé dans les programmes d’entraînement s’étalant sur plusieurs mois. Pour les culturistes, il aide à avoir de la masse sèche tout en maintenant la masse musculaire.

Le Primobolan est un produit de choix pour commencer une première cure de prise de masse musculaire. Il existe sous une forme orale qui n’est pas 17 alpha alkylé pour ne pas faire des injections.

Aussi, il n’y a aucune crainte quant à la toxicité hépatique, car il est détruit par le foie. Mais il faut une forte dose pour avoir de résultats satisfaisants.

En effet, vu que la toxicité hépatique est très faible, ça a aussi un faible impact sur le corps. La forme injectable du Primobolan permet d’avoir des gains musculaires pendant la première cure.

Quels sont les effets d’une cure de Primobolan ?

Production de testostérone

Une cure de Primobolan permet d’améliorer la production de testostérone et de booster ainsi la capacité à prendre de la masse musculaire tout en accroissant le niveau global d’énergie. Le gain en muscle est de qualité, et ce sera conservable facilement dans le temps.

Certes, le résultat de la cure n’est pas tout de suite visible, le Primobolan ne donnant pas d’énormes gains, mais le tissu musculaire est de qualité et durable.

Synthèse protéique

Le Primobolan est un dérivé de la DHT (dihydrotestostérone) entraînant une augmentation de la synthèse des protéines avec une légère augmentation de la production de globules rouges, et c’est ce qui aide à avoir de l’endurance musculaire.

Rétention d'Azote

De plus, il accroît grandement la rétention en nitrogène (Azote). Mais sa particularité, c’est qu’il booste le système immunitaire pour être en bonne santé tout en profitant d’un gain musculaire.

Il apporte aussi une sensation de bien-être et une baisse du taux de masse grasse selon la diète suivie. Également, il est fortement lié aux récepteurs androgènes qui sont responsables de la lipolyse, et c’est parfait en phase de sèche.

Ses effets moins vus aident également à éviter le syndrome de man’s boobs. Mais encore, c’est un stéroïde fiable vu les faibles concentrations des doses, c’est moins conséquent tout comme les gains. Toutefois, à importantes doses, le Primobolan reste un stéroïde puissant.

Mais avant de commencer une cure de Primobolan, il faut faire un bilan de sang complet pour savoir où vous en êtes et pour connaître vos valeurs sanguines de référence. D’ailleurs, pour éviter tout problème, le mieux est de faire un bilan sanguin pendant et après la cure.

Quels sont les effets secondaires du Primobolan ?

Si vous débutez dans les entraînements musculaires, le Primobolan est un excellent choix, car il permet d’avoir une bonne masse musculaire sur le long terme et de subir un minimum d’effets secondaires.

En effet, contrairement aux autres stéroïdes anabolisants, il a moins d’impacts sur la santé, et c’est pour cela que c’est le choix de plusieurs personnes voulant avoir des muscles. Toutefois, il faut quand même noter les effets secondaires de ce stéroïde même si ce n’est pas fréquent.

Pour son caractère doux, une fois dans le sang, le Primobolan ne se transforme pas en œstrogène, ce qui veut dire qu’il n’a pas les effets secondaires comme la rétention d’eau ou la gynécomastie. Parmi les plus courants, il y a la peau grasse, l’acné, l’anxiété, la déprime, l’insomnie, une pousse de cheveux sur l’ensemble du corps et les maux de tête.

Le Primobolan ne possède aucune activité oestrogénique, mais il a une activité androgène avec les mêmes effets indésirables que la testostérone, dont l’accélération de la perte de cheveux.

Il faut savoir également que le Primobolan est toxique pour le foie avec une action hépatique progressive et légère. Les effets indésirables graves qui se produisent avec une utilisation à long terme et à fortes doses sont l’atrophie des testicules, le dysfonctionnement érectile et l’irrégularité des menstruations chez les femmes.

Une cure de Primobolan baisse aussi le taux de bon cholestérol (HDL) et augmente le taux de mauvais cholestérol (LDL).

Ainsi, il faut éviter de faire une cure trop longue puisqu’un taux élevé de mauvais cholestérol aura des impacts négatifs sur les parois des artères et les bouchera sur le long terme, et ça augmente le risque de maladies cardiovasculaires, d’AVC et de crises cardiaques.

Cependant, pour bien maintenir le cholestérol, il est possible d’adopter un régime à base de bons lipides.

Combien coûte un cycle de Primobolan ?

La cure orale de Primobolan est entre 75 et 150 mg par jour pour les hommes et entre 50 et 75 mg par jour pour les femmes. Cette cure ne doit pas durer plus de 8 semaines. En injection, il faut une dose entre 400 et 600 mg par semaine.

C’est à faire en cycles de 10 à 12 semaines suivant l’objectif. En respectant bien la dose, il est possible d’avoir sur une période de 2 mois un gain de muscles entre 5 et 8 kg. Le Primobolan est souvent associé à d’autres stéroïdes pour obtenir un meilleur résultat donc, les dosages peuvent changer.

Néanmoins, à l’inverse des autres stéroïdes, le prix du Primobolan est élevé. Auparavant, il était compliqué de trouver sur le marché du Primobolan, mais depuis que la demande a augmenté, on peut maintenant l’acheter partout, même en ligne.

Une alternative légale au Primobolan

Anvarol est une alternative légale et sûre aux stéroïdes populaires comme le Primobolan. Sous forme de comprimés, Anvarol est adapté aux hommes et aux femmes.

Ce complément alimentaire pour se muscler est à base d’ingrédients naturels, et il ne présente donc aucun effet secondaire sur la santé. Les composants de l’Anvarol sont l’isolat de protéine de soja avec du calcium, du magnésium, du fer, du phosphore… le Whey protéine boostant la croissance musculaire, le BCAA (3 acides aminés : valine, leucine et isoleucine), la racine d’igname sauvage aux vertus diurétiques et l’adénosine triphosphate pour l’énergie.

La cure permet d’augmenter l’endurance et la force tout en aidant à brûler la graisse et à préserver la masse musculaire pendant la période sèche.

Ce produit naturel et fiable offre également des résultats durables si la cure est accompagnée d’une bonne hygiène de vie et d’exercices physiques réguliers. Son effet se constate après 4 semaines de traitement.

Booste l'ATP pour une contraction plus longue