Compléments musculation


Les compléments alimentaires en musculation gagnent en popularité. Leur efficacité, leur fiabilité  et leur origine naturelle devraient rassurer les sportifs. Mais vu le nombre d’offres sur le marché, la prudence est de mise pour séparer les produits efficaces ceux qui ne le sont pas et de ceux qui peuvent être dangereux.

Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires sont des denrées consommables qui contiennent une source concentrée de nutriments et d’autres substances nutritives et/ou ayant des effets physiologiques.

Le rôle d’un complément alimentaire est de compléter un régime. Le complément alimentaire est recommandé pour :

  • combler une carence : insuffisance d’apport en vitamines ou en sels minéraux par exemple
  • répondre à un besoin spécifique comme le besoin énergétique d’un sportif qui exécute des entrainements intensifs
  • soutenir l’organisme et stimuler l’organisme dans ses fonctions essentielles : stimuler le système immunitaire, améliorer la capacité cognitive, soigner les troubles érectiles…

Les compléments alimentaires en musculation peuvent être :

  • une source protéinée, c’est-à-dire une préparation riche en protéines qui alimentent la construction musculaire ;
  • un anabolisant naturel comme l'Anvarol, Anadrole, Clenbutrol ou D-Bal qui stimulent la synthèse protéique et activent le métabolisme pour soutenir l’organisme dans le développement musculaire et la fonte de graisse;
  • un produit stimulant et énergisant qui augmente l’endurance, optimise la force physique et améliore la résistance à la fatigue pour permettre d’intensifier les entrainements ;
  • une substance qui aide le corps à se réparer et à récupérer rapidement après les efforts fournis lors d’un programme de musculation.

Un bon complément alimentaire musculation est celui qui combine tous ces effets ou au moins trois d’entre eux. L’objectif de la consommation d’un complément pour prise de masse étant la prise de masse rapide et la fonte de masse grasse.

Comme son nom l’indique, le complément alimentaire doit être pris parallèlement à l’exercice d’un programme spécifique (phase de prise de masse et phase de sèche) et la consommation d’un régime alimentaire adapté.

Whey

Le Whey protéine ou Whey est une source élevée de protéines. C’est un complément idéal pour la prise de masse, le développement musculaire et la récupération. Le Whey est un produit que l’organisme peut assimiler rapidement. Il apporte de protéines, mais aussi de l’énergie.

Le Whey est présenté sous forme de poudre. Il peut être aussi incorporé en tant qu’ingrédient dans un complément alimentaire. Il est obtenu à partir du lait auquel on a retiré l’eau, le lactose, les graisses et les autres impuretés. Il y a 3 types de Whey : le concentré de Whey, l’isolat de Whey, l’hydrolysat de Whey.

BCAA

Les BCAA sont l’ensemble de 3 acides amenés impliqués dans la croissance de fibre musculaire. Pendant qu’un sportif exécute les différentes séries d’un programme de musculation, ses muscles subissent des microlésions. Ces microlésions vont être ensuite comblées et réparées, ce qui donne du volume aux muscles. Les BCAA participent à ce processus et stimulant la réparation musculaire et en stimulant le métabolisme des protides.

Les BCAA aident à bruler les graisses. Ils transforment ces dernières en énergie utilisable directement pendant les efforts physiques. Ils ont une capacité à réduire la fatigue et à réduire les courbatures et le risque de blessure musculaire.

Glutamine

La glutamine est un acide aminé qui représente 60 % d’acides amenés du muscle. Elle joue un double rôle dans le développement musculaire : il augmente la synthèse de protéines (augmentation de nombre de cellules musculaires), il augmente l’expansion (accroissement en volume) de cellules musculaire).

L’apport en glutamine via un complément alimentaire améliore la prise de masse et la récupération chez un adepte de la musculation. Cet acide aminé semi-essentiel est également capable de diminuer la fatigue musculaire. Toutefois, la glutamine n’est efficace pour la musculation que lorsqu’elle est directement injectée dans le sang.

Créatine

La créatine est un acide organique (dérivé d’acide aminé) qui fournit de l’énergie lors de la contraction musculaire. Elle est produite naturellement par le foie, le pancréas et les reins. Son rôle en tant que complément alimentaire est de fournir aux muscles l’énergie nécessaire lors d’un effort physique intense et de courte durée (soulèvement de poids, squat…). De cette manière, la créatine donne la possibilité d’exécuter des entrainements plus soutenus.

Pour être efficace, la consommation de créatine doit se faire sous certaines conditions : elle doit être prise avec une boisson chaude et accompagnée de sucre. Il faut aussi boire au moins 2 litres d’eau par jour pendant la cure.

Les stéroïdes anabolisants

Les stéroïdes anabolisants sont des lipides qui se comportent en hormone similaire à la testostérone. Ils produisent deux effets distincts :

  • Effet androgénique : provoque l’apparition des caractères sexuels masculins secondaires comme l’augmentation de la taille de corde vocale, de la pousse de barbe, de la libido.
  • Effet anabolisant : développement de la masse musculaire maigre et fonte de la masse grasse.

Ces stéroïdes de synthèse sont utilisés dans le domaine de la musculation pour leurs propriétés anabolisantes. On peut citer le Trenbolone, le Winstrol, l'Anadrol, l'Anavar le Dianabol ou encore le Clenbutérol. Ces substances peuvent agir de manière efficace pour le développement musculaire. Elles possèdent également un effet dopant : augmente la force, améliore l’endurance,  réduit la fatigue et écourte le temps de récupération.

Mais même s’ils sont aussi efficaces, les stéroïdes anabolisants constituent un danger pour la santé. Les multiples effets secondaires qu’ils peuvent engendrer ont contraint les autorités à les mettre sur la liste noire des produits prohibés. Lésions hépatiques, maladies cardiovasculaires, féminisation de l’homme (gynécomastie), masculinisation de la femme sont parmi les risques de santé entrainés par ces substances.

En France, la vente et la consommation de stéroïdes anabolisants sont interdites par la loi.

SARMs : les nouveaux stéroides à la mode 

Il existe deux typologie de SARMs (Selective Androgen Receptor Modulators), ceux dit stéroidien et les non stéroidien, qui eux comportent moins d'effets secondaires, comme le MK-677, RAD-140, ou encore l'Ostarine.

Les SARMS tout comme les stéroides anabolisants agissent sur vos recepteurs androgène, il est dit qu'il n'ont pas les effets négatifs des stéroides par injection sur vos organes car ils ciblent directement la zone androgène, d'où le "Selective" de SARMs.

Désolé de vous l'apprendre mais ce genre de miracle n'existe pas encore, certains SARMs sont hépatotoxique, peuvent abimer votre foie, votre prostate, de nombreuses personne se retrouvent à l'hopital à cause de la méconaissances des dangers des SARMs. Ce n'est pas étonnant, d'autant plus que ces derniers sont interdit à la vente, vous n'avez donc aucune certitude sur ce que vous achetez en ligne.